Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé !

On Oz Aussies

Le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé !

3 jours à KOBE

com
Kobé après Nara

Kobé après Nara

Que dire de Kobé après ce séjour exceptionnel à Nara ?

Kobé, grande ville portuaire de plus d'un million d'habitants ( ce qui en fait la 6eme plus grande ville du Japon) est tristement connue pour son tremblement de terre de 1995 (et ses 6437 morts) et bien sûr de façon plus légère pour son très célèbre bœuf persillé dit de Kobé.

Nous avons joint l’utile à l'agréable (mon amoureux participant à un congrès) et nous y avons donc passé 3 jours.

 

Kobé vu du 30ème étage de notre hôtel

Kobé vu du 30ème étage de notre hôtel

J1

J’ai commencé la journée par une démonstration d’ikebana, cet art floral japonais ou art de faire vivre les fleurs. J’y reviendrai dans un autre article.

J’ai rencontré à cette occasion Nouna, gentille américaine avec qui j’ai fait mes premiers pas dans Kobé. Nous avons déjeuné dans un sushi bar, et nous nous sommes baladées dans un des nombreux passages shopping de la ville. Cela m’a permis d’avoir quelques points de repères. J’avoue avoir eu un peu d’appréhension, vite évaporée car les japonais sont gentils et serviables, il suffit juste d’oser demander...

 

Motomachi et Sannomiya centers, paradis du shopping et des sorties.
Motomachi et Sannomiya centers, paradis du shopping et des sorties.

Motomachi et Sannomiya centers, paradis du shopping et des sorties.

J2

J’ai eu très envie de parcourir la ville à bord d’un sightseeing bus, seule bien sûr car mon amoureux etait à son congrès. C’est un très bon moyen pour voir les immanquables points d’interêts sans le stress de la barrière de la langue. Mon anglais est sommaire mais je me débrouille sauf que les japonais ne parlent pas tous anglais...

 

À bord du sightseeing bus...
À bord du sightseeing bus...

À bord du sightseeing bus...

Kobé Port Tower (108m)

Kobé Port Tower (108m)

Kawasaki goodtime world ou musée de la mer, interessantes structure en acier blanc rappelant les bateaux

Kawasaki goodtime world ou musée de la mer, interessantes structure en acier blanc rappelant les bateaux

J3

 

Aujourd’hui, je me suis lancée dans Kobé, seule, à pied, un plan à la main, direction le Temple d’Ikuta Jinja. Pas facile quand tout est écrit en japonais.

Et bien j’y suis arrivée !

 

 

 

 

Ikuta-Jinja shrine, sanctuaire shintô de Kobé
Ikuta-Jinja shrine, sanctuaire shintô de Kobé

Ikuta-Jinja shrine, sanctuaire shintô de Kobé

Le temizu du temple Ikuta-Jinja et son mode d’emploi

Le temizu du temple Ikuta-Jinja et son mode d’emploi

Les ema ou porte-bonheur accrochés devant le Temple

Les ema ou porte-bonheur accrochés devant le Temple

Nankinmachi, le quartier chinois de Kobé
Nankinmachi, le quartier chinois de Kobé

Nankinmachi, le quartier chinois de Kobé

Ce temple, rouge vermillon, inspire calme et sérénité. Le temps de faire apposer le tampon et une calligraphie sur mon Goshuin-Chô (300¥ à chaque fois) et j’ai pris la route la route vers Chinatown, quartier bruyant et animé par excellence !

Je me suis fait plaisir en revenant par Motomachi et Sannomiya Centers, énormes galeries marchandes. Les japonais sont de grands consommateurs et cela se perçoit à travers les très nombreuses galeries marchandes, des immeubles entiers de magasins de toutes sortes.

Pause sushi !

Pause sushi !

Une pause sushi pour pour terminer cette balade dans Kobé et clore ainsi notre séjour dans cette ville portuaire. Bien sûr je n’ai pas pu tout voir... le mont Rokkö en particulier mais cela laisse l’occasion d’y revenir.

 

En route pour Kyoto !

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article