Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé !

On Oz Aussies

Le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé !

Retrouvailles à Cairns, Queensland

com
Nous quittons le désert du Centre Rouge pour la forêt luxuriante de Cairns
Nous quittons le désert du Centre Rouge pour la forêt luxuriante de Cairns

Nous quittons le désert du Centre Rouge pour la forêt luxuriante de Cairns

Les retrouvailles avec Clément ont été émouvantes, 14 mois que je ne l'avais pas vu ! Il est parti au pays des kangourous en mars 2016... c'est donc les yeux pleins d'émotion que nous nous sommes retrouvés à l'aéroport de Cairns après 3 h de vol depuis Kings Canyon. Mathieu et Lise étaient déjà sur place depuis le début de l'après midi.

Tres jolie piscine au bord du lagon, entièrement gratuite et surveillée....et oui !!
Tres jolie piscine au bord du lagon, entièrement gratuite et surveillée....et oui !! Tres jolie piscine au bord du lagon, entièrement gratuite et surveillée....et oui !!

Tres jolie piscine au bord du lagon, entièrement gratuite et surveillée....et oui !!

Cairns est une ville côtière du nord du Queensland, vraiment charmante. Le climat  est tropical, c'est à dire chaud et humide. 

Cairns est connu surtout pour la grande barrière de corail, Kuranda dans la rainforest et les cannes à sucre. 

Look out sur la route vers Kuranda

Look out sur la route vers Kuranda

Une croisière vers la grande barrière de corail étant prévue demain au départ de Port Douglas, nous décidons de partir pour Kuranda, ancien village minier situé dans la montagne au dessu de Cairns. 

Une petite marche dans la forêt tropicale pour admirer la Barton falls. Peu d'eau en cette saison mais joli paysage dans les sous bois.
Une petite marche dans la forêt tropicale pour admirer la Barton falls. Peu d'eau en cette saison mais joli paysage dans les sous bois.

Une petite marche dans la forêt tropicale pour admirer la Barton falls. Peu d'eau en cette saison mais joli paysage dans les sous bois.

Magnifiques fougères arborescentes

Magnifiques fougères arborescentes

Que dire du parc animalier ?

3 thèmes sont proposés : koala garden, birdworld et Butterfly Sanctuary assez chers d'ailleurs (49.50$ pour les 3 parcs). Dans le premier, voir des koalas de près est chouette, pour le reste les kangourous et wallabies semblent blasés devant les touristes rigolards et leur donner à manger des graines n'a pas beaucoup de sens. Aucun punch et rien à voir avec ceux qu'on a pu voir en liberté dans les champs. La volière est fabuleuse bien que petite. Les oiseaux exotiques volettent au dessus de nos têtes et tentent de voler tout ce qui brille. Nous avons renoncé aux papillons !

Le marché ferme à 16h. Nous n'avons rien vu, rien acheté....un peu déçus tout de même car à part la très belle rainforest, tout est question de marketing touristique.

Koala, un peu plus près que dans la canopée. N'est-il pas mignon ?

Koala, un peu plus près que dans la canopée. N'est-il pas mignon ?

 Quelques magnifiques spécimen
 Quelques magnifiques spécimen  Quelques magnifiques spécimen
 Quelques magnifiques spécimen

Quelques magnifiques spécimen

Jimmy et john, 2 rares casoars
Jimmy et john, 2 rares casoars

Jimmy et john, 2 rares casoars

Oiseaux chapardeurs...sur la casquette de Clement, le sac à dos de Mathieu ou la chaussure de John. Les filles avaient ôté tous leurs bijoux !Oiseaux chapardeurs...sur la casquette de Clement, le sac à dos de Mathieu ou la chaussure de John. Les filles avaient ôté tous leurs bijoux !
Oiseaux chapardeurs...sur la casquette de Clement, le sac à dos de Mathieu ou la chaussure de John. Les filles avaient ôté tous leurs bijoux !

Oiseaux chapardeurs...sur la casquette de Clement, le sac à dos de Mathieu ou la chaussure de John. Les filles avaient ôté tous leurs bijoux !

Nous avons fini la journée avec un bon barbecue devant la piscine en évoquant la journée "Grande barrière de corail" du lendemain.

See you soon...

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article